La sagesse de mon homme

Il y a deux mois jour pour jour, ma plus jeune de deux ans s’est brulée l’avant bras droit au 2e et 3 degré dans un accident bête de cuisine. Vous trouverez mon texte sur l’accident ici:

http://www.lesspirituelles.com/blog/2015/6/7/nos-enfanst-sont-plus-grands-que-nous

Cet évènement nous a fait vivre toute sorte d’émotions et toute une expérience de vie; cinq semaines sans garderie, des visites très fréquentes à l’hôpital, une greffe de peau et devoir apprendre à lui donner des soins infirmiers nous même à la maison.  À part tout ça, pour moi, la plus grande leçon de vie, c’est mon conjoint qui me l’a donné. 

Quand l’accident est arrivé, j’étais seule avec mes deux filles à la maison, mon chum était sur la route du retour d’un voyage d’affaire aux États-Unis.  J’avais donc permis à ma fille de m’aider dans la cuisine et elle était proche, très proche du four.  Dans notre couple, je suis souvent celle qui prend plus de risque à ce niveau, voulant donner le plus de liberté possible à mes enfants.  Pas longtemps après l’accident, la peur qui m’est venue était que mon chum soit très fâché!  Je me sentais si mal et coupable et m’attendais à une chicane de couple.  Je ne me suis pas attardée longtemps à cette émotion car ce n’est pas nécessairement genre de mon homme et surtout, j’avais un bébé à soigner et à consoler.  Je devais me rendre rapidement à l’hôpital et mes priorités étaient avec elle.

Mon homme est revenu le jour-même et quelle fut ma surprise de ne pas une fois entendre le moindre mot de sa part sur ce qui est arrivé et pourquoi ai-je permis à ma fille de m’aider.  Ce n’est que quelques jours plus tard que je lui ai expliqué les détails de l’accident en son entier.  Avant ça, nous étions tous concentré sur l’amour qu’on avait à donner à notre fille.  Même après lui avoir expliqué l’accident, pas un mot, pas un reproche, rien.  Nous avons finalement parlé à nouveau de l’accident lors d’un souper entre amis.  C’est pendant ce souper qu’il a dit : « J’aurais pu être fâché, dire quelque chose mais qu’est ce que ça aurait changé?  L’accident est arrivé et ça sert à rien de revenir sur le passé. »  Ses paroles m’ont profondément touchées et je me suis sentie si chanceuse d’avoir un homme avec autant de sagesse. Pour moi, cette attitude face à la situation, sans me blâmer, était une grande preuve d’amour.

Savez-vous quoi? Je ne sais pas si moi, dans la situation inverse, j’aurais eu la même sagesse. Oufff, c’est fait, je l’ai dit.  Je crois que la lionne en moi aurait  beaucoup de difficulté à rien dire à mon chum.  Je suis trop impulsive et dans la peine et la colère, face à une telle situation, j’aurais cherché un coupable et provoqué une chicane. Oui oui, j’aurais réagi ainsi et je sais que je ne suis pas la seule! Est-ce que je me trompe?

Maintenant que c’est dit, je me sens bien, humaine et vraie et je peux vous dire ceci : mon homme m’a démontré, par ses gestes concrets et son silence, la force, la sagesse et l’amour qu’il a en lui.  Et moi, j’ai grandi.  Je sais qu’à partir de maintenant, je vais tourner ma langue sept fois avant de blâmer qui que ce soit dans une situation pareille, du moins, je l’espère !

Julie xx